Un diagnostic précis

Il en va finalement du corps humain comme d’une automobile. Le corps est un « système » très complexe mais cette prodigieuse machine peut tomber en panne.

Tel un mécanicien, le praticien va devoir procéder à une analyse rigoureuse et logique pour détecter l'origine de cette panne, c'est-à-dire la cause, sans la confondre avec les effets constatés.

Ce « diagnostic précis» est donc totalement différent du diagnostic médical. Après avoir identifié l'origine des troubles, le praticien va pouvoir appliquer le geste manuel qui va permettre de l'éradiquer.


Les quatre phases de la démarche de diagnostic

  1. Recueil des faits exprimés par le patient à l’issue d’un interrogatoire minutieux (symptômes éprouvés, gêne fonctionnelle, trajet des douleurs décrites),
  2. Élaboration du diagnostic : examen clinique rigoureux permettant d’appréhender avec bon sens la cause réelle des troubles et son évolution potentielle,
  3. Dans le contexte de la situation exposée, évaluation du degré d’évolutivité et d’urgence,
  4. Intervention en toute sécurité du geste thérapeutique simple, précis et rapide.

Les pathologies traitées

Les principales indications sur lesquelles nous obtenons de bons résultats sont les suivantes.

Troubles d'origine vertébrale

Névralgies d'Arnold, névralgies cervico-brachiales, torticolis, cervicalgies, dorsalgies, douleurs intercostales, lumbagos, lombalgies chroniques, cruralgies, sciatalgies, pubalgies.

Troubles de l'appareil locomoteur

Entorses, foulures, tendinites (tennis et golf-elbows), canal carpien, canal tarsien, douleurs articulaires (épaules, hanches, genoux, etc.), épines calcanéennes, algodystrophies.

Troubles o.r.l.

Sinusites, rhinites, rhinopharyngites, otites séreuses, vertiges bénins paroxystiques.

Troubles respiratoires

Trachéites, bronchites et asthme chronique.

Troubles généraux

Céphalées, migraines, insomnies, anxiétés, zona.

Troubles digestifs

Ballonnements, aérophagie, digestion lente, reflux gastro-œsophagiens (hernies hiatales), colopathies fonctionnelles (constipations, diarrhées), troubles hépatobiliaires, hémorroïdes.

Troubles gynécologiques

Normalisation du cycle, règles douloureuses, certaines formes d’infertilité, troubles de la ménopause, descente d'organes.

Troubles de la grossesse

Nausées, vomissements, lombosciatiques, préparation à l'accouchement.

Troubles urinaires

Cystites, troubles de la prostate, incontinence, énurésies.

Troubles circulatoires

Palpitations, oppressions thoraciques, jambes lourdes, maladie de Raynaud.